connectés
sur le forum
"çui qui cause dans mon dos s'adresse à mon cul (James Bonduel - 2003)" Avertissement
News Rhino Blitz Racing Team Le Forum Kanal Historique Liens Contact
  Précédent   |   Suivant
   
  Mon petit bouchon
Auteur :  Bernard Bracam  ( 85.3.18.--- )
Date : 16/08/2017 00:16
Alors voilà, c'est pour animer le truc, pour ceux qui se cachent sur FB ou, inconcevable, ne l'ont pas, et parce qu'aimant la musique, je suis fat, si la do ré. Merci pour votre attention. C'était une page de réclame, à vous Cognac-Jay

Un véritable drame : il y a quelques jours, je ne sais même pas lequel, j'ai perdu un bouchon de guidon. Le pire est que je ne m'en suis pas rendu compte, de sorte que je suis rentré chez moi alors que tout aurait concouru à ce que je reste bloqué sur le bord de la route. J'aurais dû lancer une alerte pour en retrouver un afin de pouvoir poursuivre ma route, mais non là encore. Quand ça ne veut pas, hein...

Mais ceci n'était pas grand chose par rapport à ce qui s'en est suivi. Aujourd'hui, je suis allé chez un vélociste dont je tairai le nom pour ne pas lui porter préjudice, à qui j'ai demandé s'il pouvait me dépanner. Oui, a répondu cet homme de lard euh, de l'Art, qui derechef m'a vendu, sans que je n'élabore la moindre protestation, une paire de bouchons BBB noirs. Ceux-ci, m'a-t-il discutaillé, vous ne les perdrez pas car ils sont faits à l'ancienne, qui était mieux avant, avec du cône expansif et du missile intercontinental du même métal. Un truc technologique d'une dimension telle que je ne l'ai pas cru, avec une vis six pans creux destinée à écarter... mais je m'égare et les enfants lisent (z'ont craqué la sécurité parentale).

A ce stade pré-phylloxérique, je ferai remarquer que j'étais habitué à des bouchons blancs ; que ce changement radical de couleur m'angoisse, car je pressens que cela ralentira mon coup de pédale, laborieux entre tous déjà. Et la sentence est tombée, inéluctable, prévisible entre toutes : le bouchon blanc originel pèse 2,7 grammes, le noir 11 grammes. Mais évidemment, tout ceci n’intéresse personne, comme d'habitude, la règle du chacun pour soi, du chacun sa croix. Ah, que les réseaux sont cruellement révélateurs de la réalité...

Que cela soit clair : si demain on retrouve mon cadavre desséché dans un fossé, c'est d'épuisement que je serai mort, car traîner ces 16,6 grammes surnuméraires à bout de cintre (arrondi en faveur du client : 17 grammes) est sans aucun doute propre à faire perdre un Tour de France, mais à occire le cycliste cacochyme et égrotant plus surement encore.

Concluons : si quelqu'un retrouve le frère (ou la soeur) du bouchon de la photo dans un caniveau, une rigole, un bas-fossé, un talus, une canule, un rince-doigts, un bénitier même, qu'il me prévienne : cette solidarité n'a pas de prix, et dire que je compte sur elle est à ce point en dessous de la réalité que je préfère ne même pas y penser, et me lancer dans le tir à l'arc si telle est mon destin.

Conjointement, je tiens à décrire ce vélociste, parce que s'il n'est pas possible de s'en offusquer ni d'en rire, le constat est bien là, et j'en connais d'autres qui fonctionnent ainsi : c'est un commerçant qu'il faut gagner, à qui il faut donner des gages de rigueur morale en tant que consommateur, cautions que la vente en ligne a rendues irréalistes, inhumaines. Aujourd'hui, je lui demandais combien pourrait coûter une paire de roues performantes. Réponse : revenez quand vous serez décidé à acheter, on consacrera une heure à consulter les catalogues et VOUS ACHÈTEREZ chez moi, au revoir à la prochaine.

Marrant (!), j'ai connu ce genre de "commerçant" dans les années 1970 ; "le" motociste de Lausanne était un gars impossible, qui détestait les problèmes, les jeunes, les indécis, les passionnés de la dernière pluie, les clients impécunieux, les ceusses avec qui il n'avait pas fait l'armée ni trinqué à leur première communion. Alors oui j'ai bien compris le principe qui fait que le con-sommateur (dont je suis) pompe souvent/parfois des renseignements chez le professionnel puis achète sur le net. A moins, à moins... à moins que le pro en question n'ait une approche pragmatique, voire humaine, mais c'est une question autant qu'une attente finalement légitime qui débouche rarement sur une relation de confiance.

Le bouchon, le choubon:

   
Répondre à ce message
  Précédent   |   Suivant
  Sujet Auteur   Date
 Mon petit bouchon  nouveau
Bernard Bracam 16/08/2017 00:16  
 Re: Mon petit bouchon  nouveau
Laboul 16/08/2017 17:07  
 Re: Mon petit bouchon  nouveau
Laboul 16/08/2017 17:10  
 Re: Mon petit bouchon  nouveau
Bernard Bracam 16/08/2017 22:35  
 Re: Mon petit bouchon  nouveau
Lara 19/08/2017 20:05  
 Re: ce pendant était mieux avant  nouveau
Bernard Bracam 19/08/2017 21:58  
 Si Nelly...  nouveau
FrankXjr 26/09/2017 13:28  
 Re: je campe à Gnolo, sur mes positions  nouveau
Bernard Bracam 29/09/2017 22:39  

Répondre à ce message
  Votre Nom :
  Votre Email :
  Sujet :
Envoyer un mail à l'adresse ci-dessus, en cas de réponse.
     

Motorhino est motorisé par Rentashop (location de boutiques en ligne)